Classique parmi les classiques : Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos

by Roxanne Dubois last modified 2018-06-06T08:06:54-04:00
Il s’agit d’un exploit non négligeable que celui d’écrire un roman épistolaire où la trame narrative se développe entièrement au fil de lettres écrites d’un personnage à l’autre. Sur les quelque 600 pages du livre Les liaisons dangereuses, plus de 175 lettres tracent le portrait de relations troubles entre membres de la bourgeoisie française du 18e siècle. Rusé, malveillant et éperdument délicieux, ce roman occupe une place bien méritée parmi les rangs de la grande littérature française.

Les liaisons dangereuses a pour mission explicite de contester les mœurs en plein changement. Dans une France vieillotte et puritaine, des forces libertines tentent de secouer le statu quo. Deux personnages s’imposent comme étant les voix principales.

Le Vicomte de Valmont et la Marquise de Mautreuil entretiennent une relation hors du commun. Leur passé amoureux, bien que derrière eux, influe sur leurs échanges d’aujourd’hui. Ils sont en compétition : le Vicompte parce que la Marquise est l’une des seules femmes qui lui a résiste, et elle parce que le fait d’être femme ne lui permet pas le même comportement social que si elle avait été un homme.

Ils ont une entente : ils tentent de corrompre, de manipuler, d’amener d’innocentes victimes vers le côté sombre de la séduction. Ils entrainent dans leurs jeux une suite de personnages aussi innocents les uns que les autres.

Il va sans dire que leurs jeux deviennent de plus en plus sérieux à mesure qu’ils montent le ton, que l’un emporte la victoire sur l’autre, que l’autre cherche à se venger.

Deux interprétations émergèrent en réponse à la parution de ce roman. Soit ce roman édifie la décadence, le non-respect des règles sociales, la promiscuité, et plus encore. Ou encore, il rappelle aux libertins la raison du maintien des valeurs morales de la société d’antan. Nos deux héros seront égratignés et leurs efforts auront des conséquences sérieuses sur leur vie et sur leur réputation.

Ce sont les manigances et les stratégies interpersonnelles aux couches multiples qui font de ce roman une lecture fascinante. Les personnages sont complexes et leurs motivations, leurs regrets, leurs peurs sont exprimés par leur plume sans filtre et sans jugement ou mises-en-contexte d’un narrateur omniprésent. Pour cette raison, le lecteur gagnerait à relire cette œuvre. Dans un avenir plutôt lointain, c’est ce que je compte faire pour revivre les péripéties et les grands coups de ce roman. Les liaisons dangereuses, une œuvre faite pour apprécier la cruauté des mots et la substance de la fiction. À lire, et à relire.

5/5

Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos

Document Actions