Critique: Nikolski de Nicolas Dickner

| 22 July, 2016


J’ai récemment eu envie de lire le dernier livre de Nicolas Dickner (Six degrés de liberté) qui semble être bien reçu, mais je ne m’étais jamais donné la chance de lire son premier roman: Nikolski. Il avait, lui aussi, causé beaucoup d’émoi dans les années suivant sa parution en 2005. Je me suis donc procuré les deux livres (à partir de la collection de la bibliothèque publique de Toronto, bien-sûr).


0ae1a89b-7054-486c-954f-c185f7056ced.jpeg

Nikolski est l’un de ces livres qui, en quelques pages seulement, vous rappelle à quel point les gens sont connectés.

Dans ce joyeux roman, vous ferez la connaissance de Noah et de Joyce, deux âmes errantes qui arrivent presqu’au même moment à Montréal pour amorcer leurs vies indépendantes. Les deux personnages ne feront pas connaissance, mais certaines choses et personnes tenteront toujours de les connecter.

Leurs aventures sont fascinantes, leurs personnalités attachantes. C’est une lecture qui se fait toute seule tant l’écriture entraînante dresse le portrait de personnages dont on ne peut se lâsser.

Nikolski de Nicolas Dickner

The LatestT